Diocese dassa

 

Dernières vidéos

Les secrets du vatican | Documentaire 2016
Récitation à haute voix du saint Rosaire...
  • Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur
  • Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur
  • Lorem Ipsum Dolor Amet Consectetur
ACTUALITES DU DIOCESE
VIE DIOCESAINEVIE DIOCESAINE



             Quelques activités pastorales dans le diocèse


Durant le 1er trimestre de cette année 2017, quatre activités essentielles ont été au centre de la vie pastorale dans le diocèse de Dassa-Zoumè : la formation permanente, la rencontre de l’UCD, le presbyterium et la recollection de carême.


1/ La formation permanente


Tenue le Vendredi 03 Février 2017 à l’évêché, la formation permanente a rassemblé en majorité les prêtres de moins de 10 ans. Pour planter le décor, le Père Maximin DAZOGBO, le second Père formateur, a introduit les activités en demandant à chaque prêtre de toujours « renouveler le oui sacerdotal ». Quant au Père Claude YAÏ, le chargé de cette formation, il a rappelé aux participants quelques principes liés à la célébration de la messe et aux offrandes suivant les directives canoniques. Il a mis un accent particulier sur le sens et la valeur du sacrement de l’Eucharistie, le sommet de la vie chrétienne. Les prêtres, intendants de ce grand mystère de la foi de l’Eglise, sont donc appelés à mettre de tout leur cœur des soins convenables qui rendent honneur et dignité à ce grand sacrement. Le prêtre validement ordonné et non empêché, ministre de ce sacrement, doit quotidiennement célébrer l’Eucharistie, soit personnellement, soit devant une assemblée (Cf Cc. 900-904). Même si le canon 905 §1 n’exige du prêtre qu’une seule messe par jour, les exigences pastorales sur le terrain peuvent le contraindre à en célébrer plusieurs dont le maximum est fixé à trois (cf Cc. 905 §2). Le Père formateur n’a pas manqué de dénoncer certains abus sur la multiplication incontrôlée des messes ou des heures de célébration spécifiquement choisies par des prêtres pour une soi-disant « efficacité de la messe ». Il leur a simplement rappelé que la validité et l’efficacité du saint sacrifice de la messe n’ont pas un moment particulier dans la journée.


Quant aux offrandes de la messe, le Père Claude a juste repris le canon 951 §1 qui stipule que « le prêtre qui célèbre plusieurs messes le même jour… gardera l’offrande d’une seule messe et destinera les autres aux fins fixées par l’Ordinaire… ». Il a voulu donc en appeler à la conscience, à l’esprit de loyauté et d’honnêteté des pasteurs pour une certaine justice dans le ministère sacerdotal.


L’accent a été également mis sur la conservation et la vénération des Saintes Espèces. En effet, s’appuyant sur le canon 938 qui mentionne que « la très sainte Eucharistie ne sera conservée habituellement que dans un tabernacle de l’Eglise ou de l’oratoire », le conférencier a encore invité les uns et les autres à  ne pas ériger des tabernacles à leur gré. Par conséquent, il est proscrit de garder la Sainte Réserve dans sa propre chambre ou dans un oratoire d’un lieu non autorisé par l’Ordinaire.


La seconde phase des enseignements reçus ce jour est liée à la gestion financière dans les paroisses ou les institutions de l’Eglise. Elle a été animée par le Père Janvier AZONHAHIN, de l’archidiocèse de Cotonou, économe du grand Séminaire Saint Gall de Ouidah.


Dans son exposé, le gestionnaire a mis l’accent sur deux aspects fondamentaux pour une gestion claire des biens des paroisses. Le premier outil à exploiter est le plan comptable. Il s’agit d’un budget prévisionnaire que chaque responsable de paroisse ou d’institution doit établir afin d’avoir une idée claire des débits et des crédits de ladite paroisse ou institution. Le second outil à ne pas négliger, c’est le journal-caisse, c’est-dire un cahier ou une fiche pour noter au jour le jour les entrées comme les sorties pour que le compte soit bien fait pendant le bilan. L’exemple de l’archidiocèse de Cotonou nous a été présenté comme un modèle aussi en cours de perfection. La journée a été achevée par la messe concélébrée et le déjeuner pour un autre rendez-vous pour la même cause le Vendredi 28 Avril prochain.


2/ L’UCD et le presbyterium


Une autre activité principale qui a rassemblé le clergé est la rencontre de l’UCD (Union du Clergé Diocésain). Le mardi 14 Février 2017, le clergé du diocèse s’est rendu sur la paroisse de Doumè, dans le doyenné de Savalou, pour ses assises ordinaires. La question principale qui était inscrite à l’ordre du jour est l’organisation de la célébration des 90 ans de décès du Père Thomas MOULERO, premier prêtre dahoméen. Les autres sujets non moins importants ont consisté à jeter un regard panoramique sur la vie du diocèse en général, et les divers ont laissé place à un bon déjeuner qu’ont offert à leurs hôtes le Père Bernardin AFFOUDA et ses fidèles comme pain de la route pour ne pas défaillir en chemin.


Le lendemain mercredi 15 Février, la rencontre du presbyterium a encore mobilisé les pas de tous les prêtres aux côtés de leur Pasteur, Mgr François GNONHOSSOU, à l’évêché. Après le mot d’accueil de Monseigneur pour féliciter et encourager les uns et les autres pour la tâche accomplie, il a fait un bilan à mi-parcours de l’année pastorale, en jetant un clin d’œil rétrospectif sur la vie de la famille ecclésiale. Il a aussi exhorté ses collaborateurs directs à œuvrer pour la traçabilité dans les comptes en annonçant le montant de toutes les quêtes à l’Eglise et en faisant un bilan financier périodique à la communauté. La question qui a fait objet de débat ce jour a été celle du ministère de l’exorcisme ou des prières et messes de délivrance. Mgr a précisé qu’aucun prêtre n’est mandaté pour le moment à procéder à l’exorcisme dans le diocèse. Personne ne doit donc l’exercer avant que ce ministère ne soit délégué à quelqu’un ou à une équipe de prêtres dans le diocèse. Mais les prières ou messes de délivrance peuvent êtres célébrées dans l’esprit de l’Eglise et de façon raisonnable. La messe et le repas fraternel ont mis fin à cette belle journée.


 


3/ La recollection de carême


Convoqués par Monseigneur l’Evêque pour nous ressourcer spirituellement, tous les agents pastoraux de notre diocèse ont pris part à la recollection de carême qui s’est tenue à l’évêché, le vendredi 24 Février 2017. Elle a été prêchée par le Père Fortuné GONSALLO, curé de la paroisse Saint Martin de Papanè dans l’archidiocèse de Parakou. Sa prédication a porté sur le thème « Tentation de Jésus, chemin de conversion ». De prime abord, il a exploré le sens du mot ‘’conversion’’. Se convertir, en effet, suppose prendre conscience qu’on est sur un mauvais chemin et décider à revenir sur le bon chemin. C’est aussi se tourner vers Dieu qui est vital pour nous. Une question qu’on pourrait se poser est celle-ci : « Pourquoi se convertir ? ». Une tentative de réponse qu’on peut donner est qu’il faut se convertir pour atteindre Dieu qui est Saint. Il faut se convertir pour tendre vers la sainteté qui est l’idéal de vie de tout homme. Certains passages bibliques nous y invitent fortement : Lv 19 ; Mt 5,47 ; Ep 4,1.


La sainteté étant une vocation commune, nous devons faire preuve d’entraide mutuelle pour pouvoir y répondre tous. C’est pourquoi, nous devons nous aider les uns et les autres à nous convertir comme Anani et Barnabé ont porté leur soutien à Paul pour sa conversion. Mais la manière de faire aussi compte pour aider un pécheur à revenir sur le bon chemin, a précisé le prédicateur. Le choix des mots et le ton employé doivent disposer l’autre à accueillir le message véhiculé. De plus, trois questions doivent toujours orienter notre démarche à l’égard d’un pénitent afin qu’elle porte du fruit :


-          Est-ce que c’est opportun de dire ce que je veux dire ?


-          Est-ce à moi de le dire ?


-          Est-ce le moment de le dire ?


Il ne faut jamais oublier qu’ « on ne corrige pas les autres en blessant leur amour propre ». C’est pourquoi, on doit éviter de donner une étiquette à quelqu’un, mais chercher toujours à redonner confiance à celui qui veut se convertir. Le Père Fortuné a terminé son instruction par cette pensée forte du Vénéré Pape Paul VI : « Quelles que soient les influences négatives qu’une personne puisse subir, la réussite dépend toujours d’elle ». Cette journée au désert avec le Seigneur s’est achevée dans l’après-midi avec l’adoration du Saint Sacrement et les Vêpres.


Père Ludovic GNANSOUNOU
Publié le Jeudi 20 Avril 2017
 
 
Quatre nouveaux prtres invits au courage des tmoins de lEvangileQuatre nouveaux prêtres invités au courage des témoins de lEvangile
La paroisse saint Jean Apôtre d’Agouagon Thio a été témoin d’un événement inédit ce samedi 20 janvier 2018. Ce fut la première...   Lire la suite
 Retraite sacerdotale du clerg diocsain Retraite sacerdotale du clergé diocésain
                                 Du lundi 18 au...   Lire la suite
TOUTE L'ACTUALITE DU DIOCESE
Titre Date de publication
Quatre nouveaux prêtres invités au...
Quatre nouveaux prêtres invités au courage des témoins de lEvangile
Dimanche 21 Janvier 2018
Retraite sacerdotale du clergé...
Retraite sacerdotale du clergé diocésain
Dimanche 24 Septembre 2017
Programme du pèlerinage (2ème...
Programme du pèlerinage (2ème partie)
Jeudi 03 Août 2017
En marche vers les noces dargent
En marche vers les noces dargent
Samedi 10 Juin 2017
VIE DIOCESAINE
VIE DIOCESAINE
Jeudi 20 Avril 2017
RAPPORT GENERAL DU COLLOQUE SUR LES TIC
RAPPORT GENERAL DU COLLOQUE SUR LES TIC
Jeudi 09 Février 2017
Voeux du nouvel an
Voeux du nouvel an
Vendredi 06 Janvier 2017
Signature de lAccord-cadre entre le...
Signature de lAccord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Bénin
Mardi 18 Octobre 2016
LA MISERICORDE: HARMONIQUES ET IMPLICATIONS...
LA MISERICORDE: HARMONIQUES ET IMPLICATIONS RELATIONNELLES
Vendredi 23 Septembre 2016
Pélerinage marial national à...
Pélerinage marial national à Dassa-Zoumè (2016)
Vendredi 19 Août 2016

Saint du jour
Sts Sept Fondateurs de l'Ordre « Servites de Marie »

Lectures du jour
Is 58,9b-14.
Ps 86(85),1-2.3-4.5-6.
Lc 5,27-32.
Agenda du diocèse
précédent Février 2018 suivant
Lu Ma Me Je Ve Sa Di



Newsletter

Recevez notre newsletter

 

La vie de l’homme – connaître et aimer Dieu

Allez, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde " (Mt 28, 19-20)

Contactez Nous

  • BP 106 Dassa-Zoumé
  • Tél. : +229 22 53 01 80
  • Fax : +229 22 53 04 77
  • E-mail : eveche@diocese-dassa-zoume.org

Réseaux Sociaux

Suivez nous sur les réseaux.

rss